Le plan de formation des demandeurs d'emploi en Ile-de-France

05 Février 2014

En juin 2013, le Premier ministre lançait un plan de formation des demandeurs d’emploi en annonçant former d’ici fin décembre 30 000 chômeurs. Quel bilan peut-on aujourd’hui dresser de ce projet ambitieux ? Comment ce plan s’est-il décliné en Ile-de-France ? © Fotolia En juin 2013, le Premier ministre lançait un plan de formation des demandeurs d’emploi prévoyant de former 30 000 chômeurs supplémentaires. Le point sur la déclinaison en Ile-de-France de ce plan.

A l’issue de la conférence sociale des 20 et 21 juin derniers, le premier ministre Jean-Marc Ayrault annonçait le lancement d’un vaste plan d’urgence pour former  30 000 chômeurs supplémentaires d’ici fin 2014. Les « cibles » visées par ce programme sont les chômeurs de longue durée et la formation à des métiers qui recrutent, à court ou moyen terme, et ne trouvent pas aujourd’hui assez de candidats.
 
Le 16 septembre, un communiqué du ministère du Travail précisait que 200 millions d’euros seraient consacré à ce projet. Ces formations seraient financées à un tiers par les régions, un tiers par Pôle emploi et un tiers par les partenaires sociaux.
 
Déclinaison du plan d’urgence en Ile-de-France
 
En 2013, sur les 30 000 places de formation supplémentaires programmées, 5 000 places concernent la seule Ile-de-France, soit 17 % du nombre de chômeurs à former au niveau national. Les secteurs et cibles prioritaires du plan d’urgence pour l’emploi en Ile-de-France sont le commerce, la vente, la restauration, les services à la personne, le BTP.
 
Le Président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, lors de la présentation à la presse du projet de budget 2014 pour l'Ile-de-France, a annoncé que la Région ne pourrait pas financer ce plan de formations prioritaires. Celle-ci, en effet, « ne dispose pas des 13 millions d’euros  nécessaires pour contribuer au plan d’urgence de formation des chômeurs » a précisé Emmanuel Maurel, vice-président du Conseil régional, chargé de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’alternance, et de l’emploi.
 
Cependant, les crédits de certains programmes qui s’adressent aux demandeurs d’emploi seront augmentés, notamment le programme qualifiant et les chéquiers qualifiants, avec une progression de plus de 2,5 % du budget.
 
Participation 2013 du Conseil régional, de Pôle emploi et des Opca

Les 5 métiers qui recrutent le plus en Ile-de-France en 2013 :

  • Ingénieur, cadre études et R&D informatique ;
  • Employé de cuisine ;
  • Agent d’entretien de locaux ou agent de propreté ;
  • Aide à domicile, aide ménager, employé familial ;
  • Vendeur en habillement, articles luxe, loisirs, culture.

Source : Pole emploi

Frédérique Marcelle

Tags : actualité emploi-formation | demandeur d’emploi | formation | politique régionale de formation