Des outils pour faciliter la reconnaissance des diplômes des migrants

26 Janvier 2016

Des outils pour reconnaître les diplômes des migrants © Fotolia Le Centre Enic-Naric France se mobilise pour mettre en place des dispositifs spécifiques pour l'évaluation des parcours académiques et professionnels des réfugiés.

Une récente publication du Centre international d'études pédagogiques (Ciep) pose la question de la reconnaissance des diplômes, préoccupante pour les services accompagnant les migrants. Les difficultés rencontrées par ces publics concernant la prise en compte de la formation et l'expérience acquises dans le pays d'origine, censées être des atouts pour le pays d'accueil, peuvent donner lieu à des déclassements qui seront longs à compenser.

Un rôle d'impulsion

Rattaché au Ciep, le centre Enic-Naric* France est le centre français d'information sur la reconnaissance académique et professionnelle des diplômes.

  • Il établit des attestations pour des diplômes, études, formations obtenus ou suivis à l'étranger ;
  • il informe sur les procédures à suivre pour exercer une profession réglementée ;
  • il renseigne sur la reconnaissance des diplômes français à l'étranger.

Pour répondre aux demandes de reconnaissance des compétences des réfugiés, le Centre Enic-Naric France assure un traitement gratuit et prioritaire, avec un minimum de pièces justificatives. En appui aux établissements d'enseignement supérieur, il accompagne les services d'admission relatifs aux réfugiés des Universités Paris I et de Cergy-Pontoise.

Au niveau européen, les centres du réseau Enic-Naric travaillent à un traitement harmonisé d'évaluation des dossiers des réfugiés. Plusieurs pays, notamment du nord de l'Europe, ont développé des outils facilitant la prise en compte des diplômes obtenus à l'étranger.

Si la maîtrise de la langue n'est pas toujours présente à l'arrivée dans le pays d'accueil, la prise en compte de la culture et des acquis antérieurs peuvent contribuer à inscrire la personne dans un processus d'intégration. Les procédures simplifiées pour les réfugiés sont certainement la marque des efforts de reconnaissance de ce cursus pour inscrire les personnes dans une mobilité internationale professionnelle.

Pour aller plus loin :

Reconnaissance des diplômes des réfugiés (actualitédu Ciep, 17/12/2015)

Des études aux métiers, un ajustement qui prend du temps (Info migrations n°75, 02/2015)

Christine Barret-Labre

* Enic : European network of information centres / Naric : National academic recognition Information centres

Tags : mobilité professionnelle | diplômes | évaluation